Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 08:48

L-AutreCouscous.jpg

"Fais-moi du couscous chéri, fais-moi du couscous. Oui, j'en veux, mais façon couchi-coucha, et de l'auvergnat, nuance ! Entendez-moi bien : "Couscous, c'est moi? C'est le mien" (cf. L'étymo-FeGH illustrée). Algériens, Tunisiens, Marocains, Berbères, Maliens, Ivoiriens, Egyptiens... se disputent son invention ? Laissez tomber les querelles de minarets. Avec mon scoop, plus question de pédaler dans la semoule : je vais mettre tout le monde d'accord. La seule, l'authentique, l'incontestable origine du plat préféré des Français, après les moules-frites, la blanquette ou le hareng pommes à l'huile est arverne ! Relisez "Du silex au barbecue" (Editions Julliard, 1971) de Raymond Dumay, instituteur : "Le principal plat d'Auvergne, celui dont le rayonnement s'étendra un jour à la planète entière, est le couchi-coucha." La preuve, je vous la donne ? Le blé de Limagne très prisé des Romains fournissait la semoule ; petits pois, courgettes, navets, cultivés dans le bassin de Brive, les légumes frais. Le tout accompagnait le mouton, du poulet et autres morceaux sensibles, bien plus délicats : les béatilles de rognons blancs. Alors, convaincu !" - C'est ainsi que Frédérick-Ernestine Grasser-Hermé préface son livre sur le couscous dans lequel elle nous livre (détourne en vérité) l'autre couscous en dix façons de le préparer. Ainsi y-a-t'il le koskos merguez nouvelle mode, le couscous de perles à la manière du Gaudi viennois, Friedensreich Hundertwasser, peintre et architecte notamment auteur du "Manifestede la moisissure contre le rationalisme en architecture, la Tour de Babel-Oued, couscous de l'humanité et le couscous Blanche Neige. Comme l'écrit son éditrice, Claire Dixsaut, "Seul l'impossible l'intéresse, elle qui s'éprend d'une olive ou prêche le yuzu. On en oublierait presque que cette exploratrice du goût, cette aventurière de la papille perdue, est une visionnaire sensorielle et généreuse qui construit miette à miette la cuisine de demain." Tout cela n'est pas bien sûr, mais à la lecture de ce petit livre, on rigole bien, avec tout le jus de cerveau qui y est déversé, les Shadoks et la psychanalyse qui s'en mêlent, le couscous qui devient terrine et pas pâté en croûte, le cuisinier de Pouldreuzic (et pas Poudldard) qui se fait pirater ses recettes et FeGH qui adapte les préceptes de Décap'Four : "... Je vaporise, je m'amuse, je ranxerosise", histoire de faire du neuf avec du vieux. C'est jubilatoire. - "L'autre couscous, dix façons de le préparer", de Frédérick-Ernestine Grasser-Hermé, Les Editions de l'Epure (2010).

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories