Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

L'antique bistrot que Bertrand Auboyneau a repris à la fin des années 90, le voilà propulsé comme un de ceux qui font Paris. Il est vrai qu'il possède un charme d'antan, avec son décor d'antiques réclames, son zinc à l'ancienne, ses tables de bois, ses vieux frigos désormais neufs, son atmosphère à la Doisneau et, surtout, sa cuisine qui ne se moque pas du monde. Le juge de paix ? Le marché et les saisons qui dictent le menu au quotidien, celui que l'ami Bertrand concocte avec Thierry Laurent, le chef tient les pianos avec un immuable sérieux et une impériale ardeur à la tâche. Le carpaccio de boeuf à la thaïlandaise, le tartare de lieu jaune au vinaigre japonais, la poêlée de langoustines au beurre salé, le filet de saint-pierre aux champignons des bois, la magnifique entrecôte de boeuf avec d'étonnantes frites maison, le pigeon juste rôti au jus à la goutte de sang, les fromages de Bordier à Saint-Malo et le baba au rhum JM Crassous de Médeuil ou le paris-brest maison (en saison, à partir d'octobre) témoignent du succès rencontré. La sélection des vins est éblouissante, le service tout en bonhomie sympathique sous la houlette avisée de la souriante Laetitia, voilà qui ajoute au plaisir de table. Et n'oubliez pas de lire le premier opus de Bertrand Auboyneau en collaboration avec François Simon : "Bistrot" (218 pages, 29,90 €, Flammarion). Menus : 18 (déjeuner) et 36 €. Carte : 50-65 €. Le Bistrot Paul-Bert 18, rue Paul-Bert (Paris 11e). Tél. : 01 43 72 24 01. Fermé dimanche et lundi, août. M° Charonne ou Faidherbe-Chaligny.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RFE 31/05/2012 10:59

C'est bien, il manque juste quelques photos.