Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

Reine-Claude

Reine-ClaudeClaudedeFranceCette variété de prune issue du Prunus domestica, le prunier d’Italie ou prunier reine-claude a été découverte sur un arbre importé d’Asie. Il s’agissait d’une prune verte et qui a été nommée ainsi en l’honneur de Claude de France, la femme du comte d’Angoulême, futur François 1er, qu’on appelait « La bonne reine ». C’est donc à partir de la Renaissance que la reine-claude connaît son heure de gloire avec son introduction à la Cour de France. La reine-claude prospère dans le Grand Sud-Ouest, notamment avec la reine-claude Doret, à la peau dorée et à la chair sucrée, qui a obtenu la mention Label Rouge, et est un produit de la région Midi-Pyrénées. Il existe plusieurs variétés aujourd’hui connues : la reine-claude de Bavay qui naît avec des expositions chaudes, mûre fin septembre, la reine-claude d’Oullins, rustique, mûre dès fin juillet, à la chair jaune, la reine-claude diaphane, mûre fin août, jaune d’or, la reine-claude dorée, très sucrée, mûre en août et aussi d’autres variétés, tardives, d’Ecully dans la région lyonnaise, d’Althan, jaune un brin verdâtre. La reine-claude est cultivée en formes de plein vent. Elles sont très productives et donnent de gros fruits. C’est une des meilleures prunes de table. On la mange crue, en confiture, en tarte, elle peut aussi servir à la production d’eau-de-vie. La reine-claude, un fruit royal. – A lire : « Reine-Claude », de Barbara Berrada et Jean-Noël Criton (Petit à Petit), l’histoire de la prune qui voulait devenir reine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article