Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

LeGaretFacade.jpg

LeGaretSalle.jpgDepuis 1948, après avoir été épicerie puis porte-pot dès 1918, cette institution fait perdurer la cuisine de bouchon avec bonheur. A fleur d’Hôtel de Ville, dans un décor de boiseries d'époque, fresques murales des années 30, lampes à suspension en cuivre, opalines et sol en mosaïque, on y tâte toujours des plats de la tradition, entre saladier lyonnais, quenelle de brochet, raie au beurre, saucisson chaud, cervelle de veau meunière, tablier de sapeur qui semble avoir été inventé ici par son ancien propriétaire, Maurice Néanne, tripes, tête de veau, andouillette et nez de gnafron au rhum. Au rez-de-chaussée qui est resté dans son jus, « L’As », la première table en rentrant à droite, célèbre Jean Moulin avec plaque commémorative et photo. Lyon sans le Garet, ce serait un peu comme Paris sans la Tour Eiffel, aurait dit Frédéric Dard qui machonnait volontiers ici en compagnie d'Henri Clos-Jouve. Menus : 19 (déj.) et 24 €. Carte : 30-45 €. - Le Garet - 7, rue du Garet (Lyon 1er). Tél. : 04 78 28 16 94. Fermé samedi et dimanche. M° Hôtel-de-Ville.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article