Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

ElyseeBernardVaussionSalledescolonnesjpg.jpg

ElyseeGuillaumeGomez.jpg

ElyseeCuisinedel-Elysee.jpgVoilà près de 40 ans que Bernard Vaussion est entré dans les cuisines de l’Elysée, le 2 janvier 1974, effectuant tout d’abord son service militaire comme simple commis sous l’égide de Marcel Le Servot, le chef de cuisine de l’époque, qui servit le Général de Gaulle. Il en est le chef de cuisine depuis 2005, nommé par Jacques Chirac. Il prendra sa retraite demain et sera remplacé par son second, Guillaume Gomez, un Meilleur Ouvrier de France (MOF) en 2004, le plus jeune lauréat du concours de cuisine à seulement 25 ans, et également présent à l’Elysée depuis 1997. Un hommage particulier sera rendu à Bernard Vaussion avec la diffusion d’un documentaire exclusif jeudi 31 octobre sur le site de l’Elysée (www.elysee.fr) dans lequel vous pourrez suivre les derniers jours en cuisine de ce grand chef de l’excellence française dans l’intimité de son travail quotidien. Né le 24 octobre 1953 à Orléans, Bernard Vaussion fait ses gammes dès 14 ans comme pâtissier à La Ferté-Saint-Aubin (Loiret). Puis il travaille à l’Ambassade des Pays-Bas, puis de Grande-Bretagne, avant d’intégrer le palais de l’Elysée. Sa longévité en fait le plus vieux locataire des lieux, lui qui a donc servi six Présidents de la République ! « Pour être chef du chef de l’Etat, raconte dans son livre, coécrit avec l’intéressé, « Cuisine de l’Elysée, à la table des présidents », il faut savoir garder des secrets, vanter les recettes régionales, promouvoir notre gastronomie nationale, s’adapter aux goûts et aux habitudes de chaque président, connaître les tendances culinaires et, surtout, faire preuve d’une grande humilité ». Dans ce livre, il révèle aussi quelques petits secrets, question bonne chère évidemment. Ainsi s’il fait sienne la devise du Club des chefs des Chefs d’Etat, « La politique divise les hommes, la table les réunit… », les présidents avaient néanmoins leurs préférences : Valéry Giscard d’Estaing se voulait le président de la nouvelle cuisine, légère et moderne ; Georges Pompidou était gourmand, gourmet aussi et était friand de cuisine régionale avec le foie gras des Landes, la potée nivernaise, le cassoulet, la blanquette de veau et le haricot de mouton, la poularde farcie sans pour autant négliger le turbot et le baron d’agneau ; François Mitterrand était un fan de fruits de mer, de crustacés et de poissons ; Jacques Chirac, auquel il n’a servi que deux fois de la tête de veau pendant ses deux mandats, se révélait être un grand amateur d’escargots et de choucroute. Nicolas Sarkozy penchera plus pour les menus diététiques, avec des poissons à la plancha, de la viande blanche, des légumes vapeur, mais aussi du chocolat, alors qu’il avait supprimé le plateau de fromages des repas élyséens ; François Hollande aime quasiment tout et il a rétabli le plateau de fromages. Bernard Vaussion dit de lui : « Je suis content de terminer avec un gourmet ». Et il savait aussi refuser les caprices des invités, à l’instar de celui du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, en visite en France en mai dernier, qui, voyant que du vin allait être servi avait demandé à ce qu’il soit retiré. François Hollande avait refusé et le déjeuner fut annulé. – « Cuisine de l’Elysée » par Véronique André et Bernard Vaussion (Hachette) – Site : www.elysee.fr : documentaire sur Bernard Vaussion le jeudi 31 octobre 2013. Lien pour la bande-annonce : http://www.dailymotion.com/video/x16ikmn_40-ans-a-l-elysee-bernard-vaussion-du-secret-des-cuisines-a-la-table-des-presidents-chefvaussion_news - Photos de Bernard Vaussion et Guillaume Gomez reprises du site élyséen.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article