Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 12:29

LeFestindeBabetteCarlotta.jpgAh les cailles en sarcophage ! Jan Pedersen – chef du restaurant « La Cocotte » à Copenhague - les a cuisinées en 1987 pour un petit festin. Allons voir, il y avait tout d’abord une soupe de tortue géante, des blinis Demidoff (donc au caviar), les fameuses cailles en sarcophage farcies au foie gras et sauce aux truffes, la salade d’endives aux noix, des fromages, un baba au rhum et fruits confits, des fruits frais (raisins, figues, ananas). Le tout a été arrosé d’amontillado, de champagne Veuve-Clicquot 1860, de Clos de Vougeot 1845 et de Fine Champagne avant de déguster le café. Alors ? Vous avez sûrement trouvé : il s’agit d’un repas de film, « Le Festin de Babette » dont je vous ai déjà parlé. Le DVD est sorti voilà un mois (chez Carlotta), mais le film retrouve les écrans le 19 décembre. Cette ode à la gastronomie et à l’hédonisme est servie par une actrice magnifique, Stéphane Audran. Adaptée d’un conte de Karen Blixen (l’auteur de « Out of Africa »), elle raconte l’histoire d’une cuisinière, Babette, qui travaillait à Paris au « Café Anglais » et qui a quitté la France au moment des événements de la Commune. Réfugiée dans un petit village sur la côte du Jutland, elle trouve refuge chez deux vieilles sœurs, filles d’un pasteur. Pendant quinze ans, elle restera une servante fidèle. C’est alors qu’elle gagne le gros lot à la loterie et, plutôt que de garder l’argent, elle l’utilise pour préparer un dîner fastueux, dans la grande tradition de la cuisine française de l’époque. La trame du film est romanesque et mêlée d’intrigues sentimentales, mais ce « Festin de Babette » est une critique implicite d’un monde nordique aux principes ascétiques et dont l’austérité confine à l’ennui. Avec ce repas, toute la maisonnée et ses invités vont, au cours du repas, se livrer plus que de raison. Le film fût un grand succès populaire et a remporté l’Oscar® du meilleur film étranger en 1988. – « Le Festin de Babette (Babettes Gæstebud), un film de Gabriel Axel (Danemark, 1987), avec Stéphane Audran, Bibi Andersson, Birgitte Federspiel, Bodil Kjer, Jarl Kulle, Jean-Philippe Lafont, Ebbe Rode. – Sortie au cinéma le mercredi 19 décembre : allez-y absolument, ce « Festin de Babette » est un régal pur !

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans A boire et à manger
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories