Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

LivreCuisineSerieNoire_.jpgPour un lapin en gibelotte comme l’aurait aimé Albert Simonin, prenez un lapin de 1,5 kg. –Nettoyez et coupez en quatre 250 g de champignons de Paris – Coupez en bâtonnets 200 g de lard fumé. Mettez les dans une casserole avec 1 litre d’eau froide, amenez à ébullition 5 min et égouttez. – Pelez une vingtaine de petits oignons grelots. – Mettez dans une grande poêle 1 cuillerée à soupe de beurre, laissez chauffer et ajoutez les oignons et les lardons. Quand ils sont bien dorés, retirez-les avec une écumoire et réservez dans un bol. – Dans la même poêle faites revenir dans un peu de beurre, les morceaux de lapin par petites quantités à la fois. – Beurrez le fond d’une cocotte et faites-la chauffer. Mettez-y tous les morceaux de lapin, saupoudrez d’une cuillerée à soupe de farine, salez et poivrez, versez 25 cl de vin blanc sec et 30 cl de bouillon de volaille, couvrez et laissez mijoter 15 mn. - Découvrez, ajoutez les oignons, le lard, 2 gousses d’ail, et un peu de bouillon si vous voyez que la sauce est trop épaisse. Remuez, recouvrez et laissez cuire encore 15 mn. – Découvrez de nouveau, remuez, ajoutez les champignons et laissez cuire 15 mn à couvert si la causse est épaisse, à découvert si elle est trop liquide. – A la fin de la cuisson, ajoutez à la sauce 1 cuillerée à soupe de moutarde de Dijon et mélangez. – Vous pouvez servir directement dans la cocotte, acompagné d’un plat de polenta (plat traditionnel du nord de l’Italie fait avec de la farine de maïs ; au XIXe siècle, des amateurs de polenta ont fondé la société P.P.P.P., « Prima Patria Poi Polenta » : d’abord la Patrie, ensuite la polenta !). – Recette extraite de « Le livre de cuisine de la Série Noire », Arlette Lauterbach et Alain Raybaud, Gallimard, 1999).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article