Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

AuxDeuxAmis

Goûpil

LeGorgeon-copie-1.jpgNouvelle livraison pour cette rubrique parisienne, « Le Semainier des bonnes tables », sixième, de lundi à dimanche, au déjeuner ou au dîner ! - LUNDI – Dîner. « Le Caméléon – 6, rue de Chevreuse (6e). Tél. : 01 43 27 43 27. Fermé dimanche. M° Vavin. Menus : 25 et 29 € (déj.), 45 €. Carte : 80-120 €. - Hors menus, les prix ne font guère de cadeau, mais la haute qualité est au rendez-vous pour une cuisine bourgeoise à l’aune du temps. Le foie de veau, dans l’épaisseur, est d’anthologie. Le jambon persillé, la raie à la grenobloise, la sole meunière, la langue de veau gribiche, et le « tout-noir » chocolat sont en phase. Carte des vins en rapport, un brin coûteuse. Ambiance parisienne, avec Jean-Paul Arabian comme M. Loyal, virevoltant autour des tablées de copains. - MARDI – Déjeuner « Aux Deux Amis » (photo 1) - 45, rue Oberkampf (11e). Tél. : 01 58 30 38 13. Fermé dimanche et lundi. M° Filles-du-Calvaire ou Oberkampf. Menu : 16 € (déj.). Carte : 25-40 €. - Un rade de quartier comme il devrait en exister plus. Pour une cuisine d’une simplicité biblique, à petits prix, et des vins dans l’air du temps. - MERCREDI – Dîner « Goûpil le Bistrot » (photo 2) - 4, rue Claude-Debussy (17e). Tél. : 01 45 74 83 25. Fermé samedi et dimanche. M° Porte-de-Champerret. Carte : 50-65 €. - Un bistrot à l’ancienne pour une cuisine faite dans les règles de l’art. Et devant vous qui plus est. Eric Mayot anime avec entrain, conseille toujours juste, et sait vanter comme personne les plats de toujours : céléri rémoulade, œufs mayonnaise, turbotin aux petits légumes, carré de cochon, chateaubriand au poivre et brioche façon pain perdu. Jolis vins aussi. Ambiance cosy chic. Belle terrasse. - JEUDI – Dîner « Le Gorgeon » (photo 3) - 42, avenue Victor-Hugo (Boulogne-Billancourt). Tél. : 01 46 05 11 27. Fermé samedi et dimanche. Carte : 40-60 €. - Le comptoir à l’ancienne, le cadre néo-années 20, l’accueil de Christophe Acker, la cuisine bistrotière de belle facture et les vins bien choisis, voilà qui incite au détour et à la halte au-delà du boulevard des Maréchaux, quand même à deux pas de Paris. Carte : 40-60 €. VENDREDI – Dîner - « Au Rendez-Vous des Chauffeurs, Sois Belge et tais-toi ! » - 11, rue des Portes-Blanches (18e). Tél. : 01 42 64 04 17. Fermé dimanche. M° Marcadet-Poissonniers. Carte : 25-50 €. - Notre Belge préférée à Paris, c’est elle, Nathalie Louis, une cuisinière d’inspiration qui attire avec des plats de son jus, toujours rivés au coin du bon sens de la qualité et du goût. Il faut absolument la découvrir dans son antre plus parigot tu meurs. Elle est encore inconnue de la critique (mais votre serviteur l’a déjà chroniquée le 21 septembre). - SAMEDI – Déjeuner « Le Jeu de Quilles – 45, rue Boulard (14e). Tél. : 01 53 90 76 27. Fermé samedi au dîner, dimanche et lundi. Menu : 23 € (sem.). Carte : 40-60 €. M° Mouton-Duvernet. - Oui, je sais, je vous l’ai déjà indiqué dans mon semainier, mais comme Benoît Reix régale ses ouailles selon l’inspiration des saisons et du marché, nouvelles propositions ici même dans ce petit bistrot voisin du boucher Desnoyer. De la cuisine ouverte, il suggère ses idées du jour. Les produits sont choisis et les préparations délectables. Le samedi, c’est aussi un peu la fête chez lui avec Guillaume Clauss en virtuose du service. Belle cave. DIMANCHE – Déjeuner « Chez Casimir » - 6, rue de Belzunce (10e). Tél. : 01 48 78 28 80. Tous les jours (samedi et dimanche de 10 à 19 h). Menus : 24 et 28 € (dé. en semaine) et 32 €. Carte : 35-50 €. M° Gare-du-Nord. - Le dimanche, ici, c’est brunch avec des entrées à foison, des huîtres en veux-tu en voilà, un plat en cocotte, du fromage et des desserts de grand-mère. Pour le vin, allez le choisir vous-même à la cave climatisée (le marcillac du Domaine du Cros fera l’affaire). - *J’indique le prix d’un repas à la carte pour une personne, c’est-à-dire une entrée, un plat, un fromage ou un dessert, une demi-bouteille d’eau, une demi-bouteille de vin de prix moyen et un café. Les prix des menus sont hors boissons (sauf indication contraire). – A la semaine prochaine, bon appétit et large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article