Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 06:25

CornichondelYonne.jpg

Cornichonsextrafins.jpg

cornichonsmalosso.jpgLe cornichon extra-fin produit dans l’Yonne sans insecticides ni herbicides, condiment 100 % français, est depuis quelques mois sur la table de l’Elysée. C’est à Chemilly-sur-Yonne qu’on le trouve, 50 ans après que les agriculteurs de l’Yonne se lançent dans la culture du cornichon pour répondre aux besoins d’une conserverie qui s’installait à Appoigny. Mais il a failli disparaître en 2004 avec la concurrence de l’industrie agro-alimentaire qui lui préfère ses homologues indien ou malgache. Et tel le village gaulois d’Astérix, il est entré en résistance. Triés dans les anciens locaux d’Amora-Maille à Appoigny (Yonne), il a été relancé voilà presque quatre ans avec une culture sur une quinzaine d’hectares, mais la première récolte avait été faible à cause de la canicule : 90 tonnes seulement ont pu être commercialisées avec 26.000 bocaux. Cette année, la récolte a été bonne avec 50.000 bocaux. Transportés à Chemilly-sur-Yonne, les cornichons sont produits de manière artisanale, lavés, blanchis, additionnés de vinaigre et d’aromates, « empotés », pasteurisés à 90°, avant d’être étiquetés. La commercialisation connaît aujourd’hui un franc-succès après la démarche d’Henri Jeannequin, le fils de Florent, dernier producteur français avec Gérard Hup, auprès d’Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif. Ce dernier est intervenu auprès de l’Elysée, et c’est le chef maison, Bernard Vaussion, qui a trouvé les cornichons bons et passé la commande d’extra-fins (il y aussi des fins, des aigre-doux et des gros malossols). Depuis, une centaine de magasins commercialise les cornichons, comme le réseau « Chapeau de Paille » en Seine-et-Marne, le « Six Paul-Bert », « La Grande Epicerie du Bon Marché » et « L’Epicerie du Père Claude » à Paris, le « Comptoir gourmand » à Auxerre, « Les Jardins européens » à Chablis et à Sommeville et la moutarderie « Fallot » à Beaune. En revanche, pas question de les vendre à la grande distribution, de toute façon le prix du bocal est trop élevé pour ses besoins, environ deux fois plus coûteux qu’un bocal de l’industrie. – « Maison Marc » (depuis 1952) – 1, rue Paul-Bert (89250 Chemilly-sur-Yonne). Tél. : 06 70 91 82 86 ou 06 70 26 78 95. Courriel : lescornichons89@gmail.com - Site : www.lescornichons.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Produits
commenter cet article

commentaires

Bénédicte Ferrière 03/11/2013 12:18

Merci Roger.
Les trouve-t-on en Belgique?

toutnestquelitresetratures 03/11/2013 17:36



Voilà une bonne question, je me renseigne...



Vincent 30/10/2013 12:23

Toute la gamme est extra! On les trouve également chez J. Valliot "Produits de Campagne", 21 rue Daguerre (75014 PARIS Téléphone: 01 43 20 02 72). Une charcuterie fort bien achalandée en bons
produits.

toutnestquelitresetratures 30/10/2013 16:24



Merci pour cette adresse à visiter bientôt.



Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories