Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

Fred.jpg• En 1988, la plaque qui célèbre la présence du commissaire Maigret dans certains restaurants parisiens est apposée. Elle disait : « Hommage à Georges Simenon. Cette place est celle du commissaire principal Jules Maigret, hôte d’honneur gourmand de cette maison. » Quelques-unes de ces maisons subsiste encore, pas toujours sous la même enseigne. Les voici donc pour le souvenir : il y a tout d’abord « Le Fouquet’s » sur les Champs-Elysées, le premier restaurant qu’il alla regarder à son arrivée à Paris et, qu’ensuite, lorsque l’argent fût là, il fréquenta assidûment, le citant des dizaines de fois dans son œuvre. Dans le 8e aussi, « La Ferme des Mathurins », aujourd’hui avec l’ajout « Chez Cécile », où il tâte du jambon à la crème de René Marin. Près de la place des Vosges, impasse Guéménée, il se régale de blanquette de veau à l’ancienne de la mère Collard : c’était « L’Impasse » devenue « Le Gorille Blanc ». Dans l’Île de la Cité, il va évidemment à « La Taverne Henri IV » pour tailler dans une assiette de charcuteries avec quelque cru choisi par le savoureux Robert Cointepas qui, aujourd’hui, n’est plus. Mais l’endroit demeure dans son jus. Vers Beaubourg, Maigret commence toujours son repas avec la salade de bœuf quand il est à table « Chez Benoit », repris par Alain Ducasse voilà quelques années. Dans le 7e, il se fait un rituel de la tourte campagnarde de Ginette Boyer qui vient juste de passer la main de son « Petit Tonneau ». Dans le quartier de Péreire, dans le 17e, il tient table ouverte pour l’andouillette chez « Fred » (photo). Et comme le cassoulet toulousain était aussi un de ses plats préférés, il allait le déguster « Chez Philippe, L’Auberge Pyrénées-Cévennes » dans le 11e. On le voit, s’attabler avec le commissaire Maigret, c’est un voyage dans la gastronomie parisienne, celle des provinces françaises surtout, de la cuisine à l’ancienne. Bon appétit et large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article