Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Voilà 25 ans, une petite association vit le jour à l'initiative de quelques joyeux lurons. C'était le 28 avril 1987 et ils s'appelaient Jean Castel, Chico Celce, Jean Cormier, les frères Layrac et Muriel Noel. Son nom : "Il y a un an après à Saint-Germain-des-Prés". Son objet, social dira-t-on, et unique : organiser le "Marathon des Leveurs de Coude", une manifestation annuelle à la gloire des adeptes de l'effort tempéré dans la liesse épicurienne. C'est au mois de mai de chaque année que le départ est donné depuis la place Saint-Sulpice au Café de la Mairie. A l'époque, Carlos était de la partie et quelques 150 concurrents répartis en équipe partaient à la conquête de 42 bistrots de Saint-Germain-des-Prés rebaptisé pour l'occasion Saint-Germain-des-Vins. Une étape bistrotière par kilomètre d'un marathon. Taste-vin au cou, chaque membres des équipes inscrites, déguste 3 centilitres de beaujolais. A l'époque les équipes s'intitulaient "Les Egéries de Saint-Germain", "Les Hommes de la Force Basque", "Les Authentiques Artistes Assoiffés", "Les Toques Etoilées" ou "Les Irlandais de Paris". D'autres ont pris leur suite aujourd'hui au son des fanfares pour sillonner le quartier. Leur philosophie est toujours la même : "Nous ne sommes pas de vulgaires brasseurs de vain et semeurs de vent ! Nous remplissons désormais, avec nos verres, une noble mission, économique, sociale et culturelle : nous volons au secours du vignoble français, en clamant haut et fort qu'il doit occuper une place prioritaire dans l'Europe unifiée du XXIe siècle." Tout un programme qui se perpétue de manière festive chaque année en ce beau mois de mai. Buvons, buvons, buvons !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article