Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 07:07

LHuitriereFacade.jpg

LHuitrierePoissonnerie1.jpg

LHuitriereLor.jpgA une heure de trajet avec le TGV venant de Paris, voilà une institution datée 1882 sur laquelle le temps n’a pas de prise : elle est citée dans le Guide Michelin depuis 1930 sans interruption, parfois avec deux étoiles et aujourd’hui avec une bien méritée. Le passage par le décor de céramiques Arts déco de la poissonnerie est obligatoire ainsi que devant le tout nouveau bar à huîtres. Les salles du restaurant, bourgeoises et cossues, sont fréquentées par le Tout-Lille qui aime manger. Devant les boiseries, sous les plafonds à caissons et devant les lustres en cristal, Antoine Proye – qui a pris la succession de ses parents – la bichonne comme si c’était son enfant. Et rien de ce qui se trame dans cette maison qui vante la tradition épurée ne peut être pris en défaut. En revanche, chacun ira de son commentaire élogieux sur les coquillages et fruits de mer, les crustacés et les poissons qui, évidemment, semblent sortir de l’onde, juste pêchés pour vous et cuisinés avec art par un Philippe Lor fidèle de la maison depuis des lustres. Ainsi en ira-t-il du pot-au-feu épicé de homard, des langoustines qui ne sont pas mortes pour rien, de la vinaigrette tiède d’anguille fumée et foie gras chaud, du gros turbot juste rôti flanqué de toasts à la moelle et d’une hollandaise à se damner, du bar cuit au four, des huîtres pochées et du tartare de coquillages et du granité à la rhubarbe. Et la terre nourricière du Nord n’est pas ignorée avec quelques pièces de choix, comme les asperges et les petits pois en gratin au parmesan et à la truffe, le pigeonneau rôti, la poitrine aux épices et les cuisses confites, le rognon de veau en croûte de sel et l’agneau de lait dans tous les états. Le cramique perdu à la bière glisse là-dessus avec aise, tout comme les crêpes Suzette. Très belle carte des vins aux prix qui savent garder raison, accueil et service aguerris complètent le tout. Dans la poissonnerie désormais, un mini bar à huîtres tout neuf, avec trois tables en verre, où l’on tâte d’assiettes de dégustation. Une grande maison. -L’Huîtrière – 3, rue des Chats-Bossus. Tél. : 03 20 55 43 41. Fermé dimanche au dîner et jours fériés au dîner, de fin juillet à fin août. Courriel : poisson.huitriere@libertysurf.fr - Site : www.huitriere.fr - Menus : 45 (déj. en semaine) et 110 € (crustacés). Carte : 100-150 €.

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans A boire et à manger
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories