Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

BrasserieGeorgesFacade.jpg

BrasserieGeorgesCarteRecto

BrasserieGeorgesSalleAvec le Sirha, les bistrots, bouchons et restaurants lyonnais font le plein. Mais il reste, toujours fidèle au poste, et tous les jours que Dieu fait, « La » Georges qui est, avec Guignol, une institution lyonnaise. On y sert « Bonne bière et bonne chère » depuis 1836. Son cadre monumental Art déco classé, avec 710 m2 de plafond d’une seule portée, est de ceux qui font des jaloux. Baies vitrées, boiseries, marbre, miroirs aux lignes symétriques rythment la salle éclairée par cinq lustres majestueux en verre opaque. Des banquettes de moleskine rouge où vous retrouvez les tables qui portent les noms d’Alphonse Daudet, Hemingway et Léon Blum parmi d’autres, vous admirez les fresques de Bruno-Francisque Guillermin consacrées à la bière, l’eau, les moissons et les vendanges. Au moment des fêtes de Lyon de décembre, l’affluence est énorme. Mais, de toute façon, chaque jour, ce n’est pas moins de mille couverts qui sont ici livrés. Pour la fameuse gratinée au madère (au dîner et préparée à votre table), la terrine de foies de volaille et le pâté en croûte au foie gras maison, l’assiette de charcuteries « Bobosse », l’os à moelle au sel de Guérande, le grand aïoli de cabillaud, la quenelle de brochet, le saucisson pistaché, la tête de veau ravigote, l’andouillette à la moutarde, la choucroute qui est ici de tradition, la joue de bœuf « bourgeoise » à la purée de céleri, la côte de bœuf, le saint-marcellin de la mère Richard et le baba au rhum. La bière maison, c’est-à-dire brassée ici même, le saint-romain d’Alain Gras, le morgon de Jean Foillard et le cornas de Courbis y sont lampés avec aise. L’accueil et le service, sous la direction de Jacky Gallmann (que j’avais connu au « Petit Riche » à Paris) sont d’une amabilité sans failles. Le jour de votre anniversaire, vous aurez droit au spectacle de la salle éteinte et la brigade vous apportant l’omelette norvégienne. Pour le reste, pensez quand même à vous assurez qu’il y a de la place… - « Brasserie Georges » - 30, cours de Verdun (Lyon 2e). Tél. : 03 72 56 54 54. Tous les jours. M° Perrache.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article