Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

LyonLaTasséeLe cadre années 50 - avec fresques vigneronnes et « mur d’images » - récemment rénové par les architectes Donatella Piana et Philippe Batifoulier, l’ambiance de bouchon désormais chic, les portraits des célébrités qui ont mis la serviette autour du cou, la cuisine lyonnaise en diable, voilà ce qui se mitonne ici chaque jour depuis des temps reculés. Roger Borgeot l’avait créé en 1951, son fils Jean-Paul lui a succédé, Christophe Thibault assure en cuisine. Le regretté Bobosse – le pape de l’andouillette, franc-mâchon, franc-maçon et franc-buveur - y tenait, parmi d’autres, ses assises, autour de quenelles sauce homardine, gras-double à la lyonnaise, andouillette du Beaujolais, poulet sauté au vinaigre ou truffé en vessie, cervelle de canut et soufflé glacé au Grand-Marnier tout en lampant force crus d’entre Brouilly (Château Thivin), Chiroubles (Domaine Cheysson) et Fleurie (La Madone Domaine Chaintreuil). Aujourd’hui, il tâterait aussi de fricassée de lotte à la sauge et de sole meunière. Mais à vrai dire, on a l’impression que tout est resté dans l’ordre des choses ici, dans cette emblématique adresse de la capitale des gones. - La Tassée - 20, rue de la Charité (69002 Lyon). M° Bellecour. Tél. : 04 72 77 79 00. Fermé dimanche. Jusqu’à 22 h. Courriel : jpborgeot@latassee.fr Site : www.latassee.fr Menus : à partir de 25 (déj.) et 29 € (dîn.). Carte : 55-90 €. - A suivre : "Lyon : la guerre des chefs, le match Blanc/Bocuse".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article