Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

LaVoute.jpg

LaVouteTetedoie.jpgChristian Têtedoie prend la succession de Philippe Rabatel à « La Voûte - Chez Léa », l'un des plus anciens bouchons lyonnais. Philippe Rabatel.- formé chez Blanc et Orsi - avait repris l’endroit en 1980 alors que la Mère Léa l’avait créé en 1942, prenant la suite d’un café-comptoir mythique où l’on servait de la… choucroute depuis la fin du siècle précédent, les propriétaires étant alsaciens. La Mère Léa a été une des figures charismatiques de la place de bouche lyonnaise. J’écrivais dans mon Guide Le Feuilly 2010 : « La nostalgie de la mère Léa est entretenue avec ferveur par Philippe Rabatel (depuis 1980) dan ce qui est désormais l’une des plus anciennes tables lyonnaises, créée à la fin du XIXe siècle. Aux grandes mères donc la patrie de Gnafron reconnaissante d’avoir transmis le saucisson chaud poché au mâcon viré, la salade de gras-double rémoulade, les quenelles soufflées aux écrevisses, le gâteau de foies blonds aux crêtes, rognons et ailerons de coq, le tablier de sapeur, le poulet au vieux vinaigre, la cervelle de canut et les bugnes. En saison, les gibiers sont incontournables et le gratin de cardons est d’anthologie. Ambiance de bouchon dans un décor sur lequel le temps n’a pas de prise. » Bon vent donc à Christian Têtedoie qui, formé chez les pères de la gastronomie française (Bocuse, Blanc, Vergé) et qui plus est Meilleur Ouvrier de France (MOF), saura pérenniser ce lieu de mémoire. – « La Voûte – Chez Léa » - 11, place Antonin-Gouju (69002). Tél. : 04 78 42 01 33. M° Bellecour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article