Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

GuideMichelinParis2014Voici, comme promis, la suite des nouveautés du Guide Michelin 2014 Paris & ses environs. PARIS 11e (3 nouveaux) - "Manger" (24, rue Keller), 1 couvert : une adresse solidaire qui est issue de l'association "Toques et Partage" où travaillent des chômeurs en réinsertion et où des grands chefs viennent, deux fois par mois, proposer un plat ou une pâtisserie (10 % de l'addition sont reversés à une association caritative). - PARIS 12e - "Table Bruno Verjus" (3, rue de Prague), 1 couvert : Bruno Verjus, blogueur gastronomique, est devenu chef et cuisine de beaux produits choisis à la seule aune de la qualité. "Il Goto" (212bis, rue de Charenton), 1 couvert : tenue par un couple de passionnés, voilà une table transalpine qui privilégie la cuisine du nord-est de l'Italie et où les prix sont tendres. - PARIS 13e (2 nouveaux) - "Basilic & Spice" (88, avenue de Choisy), 1 couvert: au coeur du Chinatown parisien, pour une cuisine thaïe qui étend son influence sur le reste de la péninsule asiatique. "Le Lotus" (121, avenue d'Ivry), 1 couvert : la maison-mère, "Le Bambou", est pleine et cette annexe 100 % vietnamienne est bienvenue. - PARIS 14e (2 nouveaux) - "Le Cette" (7, rue Campagne-Première), 1 couvert : à fleur de boulevard Montparnasse, un restaurant repris par un restaurateur sétois (d'où l'enseigne, ancienne graphie de la ville) où un Japonais qui a fait ses classes à "L'Ourcine" cuisine bien français. "L'Essentiel" (168, rue d'Alésia), 1 couvert : un café-comptoir de quartier qui remplit son office avec une cuisine canaille de prix compté. "Aux Enfants Gâtés" (4, rue Danville), 1 couvert : cela s'appelait "L'Entêtée" et c'est devenu... pour une cuisine d'inspiration classique d'un chef qui a fait ses universités gourmandes à "La Grande Cascade". - PARIS 15e (2 nouveaux) - "Le Pario" (54, avenue Emile-Zola), 2 couverts : le chef brésilien a travaillé pendant dix ans avec Christian Constant et nous donne une belle idée de son savoir-faire alors que la bossa-nova est toujours présente. "Intuition Gourmande" (4, rue Pétel), 1 couvert : un cuisinier élève de Gagnaire, que voulez-vous, ça ne peut pas être autrement que bon. - PARIS 16e (3 nouveaux)- "Chez Géraud" (31, rue Vital), 2 couverts : la tradition revisitée par deux anciens du "Royal-Monceau" dans le décor de faïences griffées Steinlen. "Monsieur Bleu" ( 20, avenue de New-York), 2 couverts : au coeur du Palais de Tokyo, une néo-brasserie sur le mode Art nouveau tout en restant contemporaine bénéficie d'une terrasse à fleur de Seine et d'une cuisine bien dans l'air du temps . "Jamin" (32, rue de Longchamp), 2 couverts : l'ancien restaurant de Joël Robuchon retrouve son lustre, après l'éclipse Babette de Rozières, avec Alain Pras qui pratique la cuisine classique sans coup férir. - PARIS 17e (2 nouveaux) - "Le Petit Verdot du 17e" (9, rue Fourcroy), 1 couvert, 1 Bib Gourmand : une cuisine de bistrot joliment mitonnée sous la houlette de deux jeunes venus des grandes maisons autour d'une carte des vins de bon aloi. "Comme Chez Maman" (5, rue des Moines), 1 couvert, Bib Gourmand : un jeune chef belge, Wim Van Gorp, s'est installé dans un bistrot contemporain pour décliner ce qu'il a appris chez Alain Ducasse avant de prendre la direction des pianos du "Market" de Jean-Georges Vongerichten. - Paris 18e (4 nouveaux) - "Jeanne B" (61, rue Lepic), 1 couvert : l'annexe montmartroise du déjà célèbre "Jeanne A" dans le 11e, dans un comptoir-bistrot-épicerie qui sied bien à l'atmosphère bobo de ce coin de la Butte. "Bistrot Poulbot" (39, rue Lamarck), 1 couvert : italo-française, la cuisine est aux couleurs de la Méditerranée et ravit les nouveaux poulbots de la République de Montmartre. "La Rallonge" (16, rue Eugène-Sue), 1 couvert : l'annexe de "La Table d'Eugène" voisine offre de petits plats à la manière des tapas (c'est sans réservation, donc à chacun son tour. "La Cantine de la Cigale" (124, boulevard Rochechouart), 1 couvert. - PARIS 19e (2 nouveaux) - "Café des Concerts", 1 couvert : une brasserie moderne à l'entrée de la Cité de la Musique, avec terrasse divine, salle à manger au bar en marbre de Carrare, cuisine vitrée a giorno, cuisine de bons produits et ouverture jusqu'à 2 heures du matin. "Ô Divin" (35, rue des Annelets), 1 couvert : c'est juste à côté du Studio Plus 30 qui vît enregistrer Bowie et Gainsbourg parmi d'autres, et fait office de joli bistrot de quartier qui n'a pas d'autre prétention que de nourrir de produits choisis à l'aune du marché et des saisons. - PARIS 20e (2 nouveaux) - "Le Tablier Rouge" (40, rue de la Chine), 1 couvert : la formule déjeuner est à 23 € et fait le bonheur des gens qui travaillent dans le quartier ; les vins ne sont pas le moindre atout de ce bistrot populaire (chaque table porte le nom d'un cru). "Le Petit Vingtième" (381, rue des Pyrénées), 1 couvert : un ancien professeur (de français) s'est reconverti dans la bistrologie ; il privilégie les produits issus de l'agriculture biologique et le commerce de proximité. A suivre... "Autour de Paris". Pour mémoire, je rappelle les nouveaux restaurants qui sont entrés directement avec une étoile (5 restaurants déjà indiqués dans ma chronique sur les promotions Michelin du 24 février) : "Jin" (6, rue de la Sourdière, 1er), 1 étoile, 1 couvert.- "Goust" (10, rue Volney, 2e), 1 étoile, 3 couverts.- "ES" (91, rue de Grenelle, 7e), 1 étoile, 2 couverts. - "La Scène", à l'hôtel Prince de Galles (33, avenue George-V, 8e), 1 étoile, 3 couverts. "Okuda" (7, rue de la Trémoille, 8e), 1 étoile, 2 couverts. - Bon appétit et... large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article