Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

B. Guide Michelin Paris 2015 restaurants nouveaux

NathalieFaçade

Nathalie

NathalieSalle

NathalieServiceJe vous en ai déjà parlé. C’était en 2013 alors que mes confrères attendaient la sortie du Guide Michelin à coup d’exclusivités. Nathalie Louis avait, à l’époque, fait le buzz médiatique alors que je la défendais depuis son ouverture, mi-2012. On y avait vu le ban – et l’arrière-ban – de la presse gastronomique, entre Fooding et Figaroscope auxquels se sont ajoutés quelques noms de la sphère médiatico-gastronomique, Alain Ducasse débarquant en voiture avec chauffeur, Fegh rameutant son cortège de chroniqueurs fidèles et autres Pierre Hermé jamais en manque de curiosité. L’endroit s’appelle « Au Rendez-Vous des Chauffeurs » et il est sous-titré d’un amusant « Sois Belge et tais-toi », parce que Nathalie Louis est Belge, Liégeoise même, et s’en moque avec esprit. La rue est dévastée par la crasse propagée nuitamment par les dealers locaux – mais que fait la police du 18e ? – et le bistrot est d’un autre âge, dans son jus années cinquante que notre cuisinière-propriétaire n’a pas les moyens de rénover, même a minima, préférant consacrer ses maigres recettes au bonheur de ses ouailles. Oh pas faute de gourmets habitués qui y ont pris leurs quartiers gastronomiques, mais tout simplement de cette clientèle qui viendrait booster le chiffre d’affaires alors qu’elle ne trouve pas le chemin d’ici. Et pourtant, vous avez là une authentique cuisinière qui ne se contente pas de puiser son inspiration chez les autres, reproduisant des plats mille fois vus et revus à Paris. Elle fait son marché au quotidien, se joue des produits avec science, mitonne des petits plats à prix qui sont une insulte à l’inflation : le menu se concocte chaque matin selon son humeur et ses moyens. Et même si le confort est rudimentaire, les couverts ne brillent pas d’argent et qu’avec les serviettes (en papier hélas), tout cela est présenté dans des boîtes de conserve, ici il y a une âme : celle du Paris populaire qui refuse de se livrer aux sirènes de la modernité m’as-tu vu, et qui lui préfère le coude à coude, la camaraderie de l’échange et de la conversation – la table ne l’arrondit-elle pas ? – tout en usant de la chopine pour faire le geste qui sauve le vigneron, « Epaulé, jeté » (courte mais bonne sélection de vins). Voilà, allez-donc chez Nathalie, cuisinière d’élite, forte gueule qui n’est jamais à l’abri d’un emportement verbal (mais il vient du cœur) et qui a besoin d’un nouveau souffle. – Bon appétit et… large soif ! – « Au Rendez-Vous des Chauffeurs, Sois Belge et tais-toi ». 11, rue des Portes-Blanches (Paris 18e). Tél. : 01 42 64 04 17. Fermé samedi au déjeuner, dimanche et lundi. M° Marcadet-Poissonniers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article