Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

NiceLaPartdesAnges.jpg

NiceLaPartdesAngesSalle.jpgVoilà quinze ans que cela « doure », comme dirait quelqu’un que nous n’avons jamais connu. En sus, « La Part des Anges » à Nice, il fallait le faire. Cette cave, ce bistrot de bouche et ce bar à vins – tout en même temps – offrent pas moins de 300 étiquettes d’ici ou là, de jeunes vignerons à découvrir, de vignerons établis qui n'ont plus rien à prouver et, aussi, on y oublie pas de jeter un coup d’œil aux grands voisins du bassin méditerranéen (Espagne, Italie, Grèce). « On » s’appelle Olivier Labarde. Et il avoue sans complexes un penchant « naturel ». Oh, il n’est pas déshonorant, rassurez-vous. Lui, les vins qu’il aime sont vinifiés, élevés et mis en bouteille sans adjonction de soufre et autres intrants chimiques. En sus, il propose également une bonne vingtaine de crus de champagne et plus d’une soixantaine d’eaux-de-vie et autres spiritueux. Au bistrot, au déjeuner uniquement, cuisine du quotidien sans esbroufe et vins au verre (une bonne douzaine) ou à la bouteille, tous servis au prix cave, sans même de droit de bouchon (par exemple, « Il fait soif » , côtes-du-Rhône de Laurent à 13,50 € !). Le bar à vins est ouvert en continu depuis 10 heures du matin jusqu’à 20 h 30 et on pourra y grignoter tartines de rillettes d’oie, foie gras de canard maison anchois et boquerones, voire même des sardinillas de la côte cantabrique. Un petit bonheur simple qui attire avec aise. – « La Part des Anges » - 17 rue Gubernatis (06000 Nice). Tél.: 04 93 62 69 80. Fermé au dîner.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article