Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

HugoDesnoyer16e.png

HugoDesnoyerPortrait.jpgClaude Lanzmann, 87 ans aux cerises, ne sait plus à quel saint louchebem se vouer ! Hugo Desnoyer, son boucher voisin et préféré entre tous va rejoindre les beaux quartiers du 16e. Enfin, pas définitivement certes, mais il vient d’ouvrir billot là-bas du côté du métro Jasmin. Par ailleurs, William Bernet, en son « Sévéro », qui est au bistrot viandard ce que le coq est au poulailler, l’a éconduit récemment pour cause de retard à la réservation, pose syndicale oblige. Il ne lui reste plus qu’à se rendre là-bas, vers le square Mallet-Stevens et ses maisons Art déco, pour s’initier à la toute nouvelle boutique et table d’hôte ouverte par Hugo, la star des bouchers parisiens. C’est à un jeune ancien second du Crillon, Angie Fouquoire, qu’il a confié le soin notamment de concocter un menu-surprise : à titre d’exemple, il y avait l’autre jour un melon et du jambon pata negra, une pintade fermière aux légumes, un morceau de limousine nommé « royal » (entre le faux-filet et le rumsteck) avec des asperges rôties et des pommes de terre rattes, du comté et du saint-nectaire affinés avant la tartelette aux fraises des bois en issue sucrée. On pourra aussi tâter de quelques préparations à la plancha et compter sur quelques quilles à boire, dont le Petrus de prix himalayesque, à 3.400 €, mais rassurez-vous vos agapes peuvent plus simplement s’honorer d’un premier prix de 28 €. Pour le reste, sachez qu’il y aussi de quoi repartir le panier rempli : bœuf normand ou limousin sont de la partie, veau de la Corrèze et agneau de Lozère Elovel pas moins, tout comme la volaille sarthoise de la Ferme du Pâtis et le cochon fermier du Sud-Ouest. Ah j’oubliais, pour l’ami Lanzmann, il pourra tout aussi bien se rendre – mais l’an prochain seulement – à Tokyo, où Hugo Desnoyer ouvrira boutique (le prix du billet d’avion n’est pas compris). Bon appétit et large soif ! – « Boucherie Hugo Desnoyer » - 28, rue du Docteur-Blanche (Paris 16e). Tél. : 01 46 47 83 00. Fermé dimanche et lundi. Menu-table d’hôte : 50 €. – « Le Sévéro » - 8, rue des Plantes (Paris 14e). Tél. : 01 45 40 40 91. Fermé samedi et dimanche. Carte : 50-65 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fiso 20/05/2013 12:03

Ah oui, ça me dit quelque chose ! Je mange sa bonne viande chez Félicie, voisine du Sévero. J'ai une frayeur, soudain : ferme-t-il sa boutique du 14ème ou en ouvre-t-il juste une autre ?

toutnestquelitresetratures 20/05/2013 12:37



Bonjour cher lecteur, rassurez-vous, la boutique de la rue Boulard dans le 14e reste ouverte... En revanche, je vous conseille quand même "Le Sevéro" plutôt que "Félicie" qui est assez banal et à
la carte des vins bien pauvre alors que chez William Bernet, la viande est exceptionnelle, issue de sa propre chambre froide après maturation de 4 à 6 semaines, voire même un peu plus. C'est au
numéro 8 de la rue des Plantes, tél. : 01 45 40 40 91. Bon appétit et large soif ,