Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

AuxNegociants.jpgVenu de la « Taverne Henri IV » de Robert Cointepas qui faisait à la statue du roi éponyme au milieu du Pont-Neuf, Jean Navier avait repris la cambuse du père Tricoche, histoire de voir. Ce dernier quittait un estaminet qu’il tenait depuis 36 ans alors que le bistrot avait été créé en 1920. Jean et sa femme Rosa sont arrivés en 1981 et, depuis, ils n’ont jamais quitté les pentes de la Butte Montmartre. Ils ont pris, ici, au fil du temps, leurs marques, là où Bob Giraud avait déjà ses habitudes et où, sans doute, sont nés tant et tant de petits livres qui nous racontent Paris et tout ce qui tourne autour de la vie (« Carrefour Buci », « Les Lumières du zinc », « Le Vin des rues », « L’Argot du bistrot », « La Route mauve », « L’Argot d’Eros »). Il y avait aussi Robert Sabatier, qui était un enfant de la Butte et Robert Doisneau qui a immortalisé l’endroit en noir et blanc. Voilà donc 32 ans que ces deux là m’accompagnent dans ma quête des bonnes choses et du bon vin. Jadis, le comptoir en fer à cheval était en Formica : il a été remplacé par un zinc d’étain et de bois. L’atmosphère, elle, est restée à l’identique. C’est toujours le petit peuple du quartier qui y côtoie les bobos un brin canaille. Ils viennent tous pour s’attabler autour d’une cuisine qui est mitonnée au quotidien : un jour les harengs pommes de terre, le pâté creusois, la saucisse de Morteau, la viande de d’Aubrac ou de Salers et les tripes fumantes, un autre, les rillettes maison, le Parmentier de morue, la volaille de la Sarthe, la tête de veau sauce gribiche, le petit salé et la saucisse d’Auvergne avant la tarte aux pommes. Les vins sont de belle extraction, entre cairanne, ligériens bourgueil, coteaux-du-Vendômois, côtes roannaises et jasnières, cahors et autres crus de choix. Et le fils Régis est aujourd’hui revenu au bercail, mais Rosa et Jean veillent toujours au grain, présents dès potron-minet. – « Aux Négociants » - 27, rue Lambert/Place Jean-Gabin (Paris 18e). Tél. : 01 46 06 15 11. Fermé samedi et dimanche. M° Lamarck-Caulaincourt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article