Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 16:34

CafeTabac20140710 155428Genovese

CafeTabac20140710 154441Frédéric

CafeTabac20140710 154807Cappu

CaféTabacGenoveseLogoParis 18e : "Café-Tabac", un nouveau rendez-vous popu-chic aux Abbesses Les marchandes de quatre saisons sont parties depuis des lustres, les boutiques de fringues dominent ici ou là, mais les petits commerces de bouche font de la résistance. Ainsi en va-t-il de ce nouveau rendez aux Abbesses, "Café-Tabac". Drôle de nom d'ailleurs, puisqu'il ne fait pas tabac (lui, c'est la porte à côté), mais café uniquement. Charlotte et Frédéric Monnier se sont installés à fleur de carrefour Durantin-Ravignan dans un lieu coloré et gai. Le public popu-chic du quartier - déjà des aficionados (on y voit les patrons du "Miroir" et de "Jour de Fête)- a pris ses marques, et vient dès potron-minet (enfin, pas trop tôt quand même), et même en famille au goûter avec les enfants, pour tâter des bonnes choses de la maison. Du café d'abord, à l'italienne, celui décliné en espresso, ristretto et cappuccino d'un torréfacteur du cru, "Genovese". Les croissants viennent de chez Gontran Cherrier, le pain de la boulangerie Lumé (un couple franco-japonais), tous deux rue Caulaincourt et les délicieuses mini-pâtisseries (madeleine, financier et autres) sont le fait de Charlotte qui est la bonne fée gourmande d'ici. Au déjeuner, sandwich au quotidien avec les produits de "La Jurassienne" voisine (rue Ravignan juste en face) ou des oeufs froids au bacon. Frédéric assure le rôle du barista à partir d'une Wega flamboyante. Le café est un mélange issu de petites parcelles en commerce équitable de divers pays : Brésil, Colombie, Costa Rica, Ethiopie, Inde, Indonésie, Kenya et Panama. Ma version préférée sera le ristretto. La maison "Genovese" s'appuie sur une tradition datant de 1936 alors que son fondateur, Giuseppe, était docker sur le port de Gênes. Il eut ensuite l'idée d'ouvrir un magasin de cafés à une centaine de kilomètres, sur la Riviera Ligure, à Albenga. L'amour du produit, la torréfaction - en séparant les origines de chaque typologie de cafés - et le service aux clients, depuis leurs locaux modernes contruits en 2003 restent ceux d'une maison familiale, à l'aune de la culture du café développée par le fondateur Giuseppe, puis par ses fils Dario et Piero. Le "ristretto", avec ses notes d'épices, de chocolat, de pain grillé, d'une très faible acidité, est ici servi dans les règles de l'art, et se déguste presque à la régalade, mais avec volupté. Les journaux quotidiens et les livres pour enfants sont à disposition en sus. C'est le meilleur "ristretto" de ce petit coin de la Butte et au-delà. - "Café Tabac". 1bis, rue Ravignan (18e). Tél. : 01 42 51 44 53. Fermé lundi. Ouvert de 8 h 30 (un brin plus tard pendant la période d'été) à 18 h 30.

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cafés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories