Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 14:57

bouillonchartier001.jpg

bouillonchartiermeubleatiroirs.jpgbouillonchartierVueentree.jpg

bouillonchartierSalle.jpg

bouillonchartierServeur.jpg

bouillonchartierTable.jpgMondialement connu, le « Bouillon Chartier » l’est assurément. Mais sait-on qu’ici, depuis deux ans, du 1er octobre au 31 mars, on peut manger un bol de soupe fraîche de légumes à 1 € ? C’est Christophe Joulie, le directeur général du groupe familial « Les restaurants Gérard Joulie » et propriétaire du célèbre bouillon depuis 2007 et de 12 maisons à Paris et Neuilly (« Le Congrès Maillot », première création en 1975, puis « L’Auberge DAB », « Montparnasse 1900 », « Sébillon », le « Bar de la Mer », « Le Mouton Blanc », « Le Congrès Auteuil », « André » , « L’Européen », « Le Bœuf Couronné » et « Les Grandes Marches ») qui l’a voulue, tout comme il avait mis en place l’été dernier l’assiette de carottes rapées à 1 €. La nature de la soupe de légumes change assez souvent, et elle peut aussi prendre la forme d’un bouillon de pot-au-feu ou d'un consommé de volaille aux vermicelles. C’est le plat le moins coûteux de la carte, mais pour tenir le prix d’un repas d’une entrée et d’un plat aux alentours de 10 €, vous avez aussi la salade de tomates à 1,90 € et l’incontournable œuf mayonnaise à 2,20 €, le steak haché sauce au poivre vert à 8,70 €, le confit de canard à 9,80 € et la coupe de crème chantilly maison à 2,50 €. Au « Bouillon », on sert en moyenne 1.300 couverts par jour ; la maison a été fondée en 1896 et rien n’y a changé depuis, conservant son décor de l’époque, désormais classé, notamment avec les célèbres meubles à tiroir dans lesquels les habitués récupéraient leurs serviettes, tout comme le tableau du peintre Germont, qui créa cette œuvre en 1929 pour rembourser sa dette, et le ballet du service en gilet noir et tablier blanc qui, à la fin du repas, fait votre addition sur la nappe même. Chartier est entré dans la légende du Paris gourmand et pour cause : que serait Paris sans Chartier ? Bon appétit et… large soif ! (le touraine gamay de l’ami Marionnet se lampe ici avec aise…) – « Bouillon Chartier ». 7, rue du Faubourg-Montmartre (Paris 9e). Tél. : 01 47 70 86 29. Tous les jours en service continu de 11 h 30 à 22 h.

Partager cet article

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans A boire et à manger
commenter cet article

commentaires

magali 06/12/2013 16:18

Une sympathique initiative qui mériterait d'être reprise plus largement, comme le bouillon, tout au long de l'année. Le désarroi, la pauvreté, la misère, la faim ne connaissent pas de saisons,
malheureusement. merci à vous d'en avoir parlé.

toutnestquelitresetratures 06/12/2013 20:17



Oui, la soupe de légumes et le bouillon restent trop peu proposée dans les bistrots et les restaurants : leur coût vraiment modeste permettrait pourtant d'élargir l'initiative. Pour ma part, j'ai
déjà suggéré à nombre de restaurants de le faire. Bien à vous.



Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories