Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

BoycottPalaces.jpgParis : deux palaces, le "Meurice" et le "Plaza-Athénée" sont menacés par un appel au boycott pour cause de charia au Brunei, qu'en pense Alain Ducasse ? Le Sultan Hassanal Bolkiah de Brunei, propriétaire de la chaîne hôtelière "Dorchester Collection", auxquels appartiennent les hôtels parisiens "Meurice" et "Plaza Athénée", a décrété l'application de la loi islamique, la charia, dans son pays, le Brunei, un petit, mais très riche état situé sur l'île de Bornéo, en Asie du Sud-Est. L'application de la charia prévoit notamment d'amputer les voleurs, de flageller les femmes coupables d'avortement ainsi que les consommateurs d'alcool, tout comme de lapider les personnes coupables de divers crimes. Depuis début mai, de nombreux appels au boycott ont été lancés et provoquent des annulations par milliers dans les hôtels du groupe. Le mouvement a été lancé aux Etats-Unis sur la côte ouest américaine pour l'hôtel "Beverly Hills" qui a déjà perdu 2 millions d'euros de chiffre d'affaires. A Paris, le "Plaza Athénée" vient de perdre 400.000 € après l'annulation par Cartier des prochaines réservations pour son personnel. Aux Etats-Unis, ce sont des stars de la télévision et de la presse qui ont lancé l'appel au boycott, comme les présentateurs Jay Leno et Ellen DeGeneres et Anna Wintour, la diva de la mode. A Paris, le directeur général de "Dorchester Collection", François Delahaye indique que le manque à gagner, encore non chiffré, se montent à plusieurs centaines de réservations annulées. Le groupe a 1.000 employés en France. Et l'appel au boycott vient de recevoir un soutien de poids en la personne du commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht. De même, le comédien britannique Stephen Fry, qui avait ses habitudes dans les restaurants et les palaces parisiens du gourpe "Dorchester Collection", appelle aussi au boycott. François-Henri Pinault, PDG du groupe de luxe "Kering" (Gucci, Yves Saint-Laurent et bien d'autres), en tant que Président de la fondation "Kering for Women" - qui a pour mission de combattre les violences faites aux femmes - condamne la décision du Sultan de Brunei. Un soutien pourtant quelque peu entaché par le fait que le groupe Pinault lui aussi possède des boutiques dans des pays qui appliquent la charia, notamment "Boucheron" qui est implanté en Arabie saoudite et au Qatar. Le conseil municipal de Los Angeles a par ailleurs adopté une résolution sommant le sutanat asiatique de vendre l'hôtel "Beverly Hills" et ses autres propriété de la ville. En France, pour l'heur, hormis François Delahaye, le directeur général du groupe "Dorchester Collection" qui, sans approuver la charia, essaye plutôt de sauver ses emplois menacés par le boycott, c'est encore silence radio. Qu'en pense Alain Ducasse, le chef trois étoiles du "Meurice" après avoir été celui du "Plaza Athénée" ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article