Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

CoopLatteCisterninoFacade.jpg

CoopdiLatteCisterninoBurrata.jpgBurrata des Pouilles et mozzarella di Bufala de Campanie, jamais on a autant glosé sur ces boules blanches venues de la Botte. Mais entre le produit de grande distribution signé « Galbani » (qui appartient d’ailleurs au groupe français « Lactalis ») et celui qui arrive chaque jeudi dans les boutiques de la « Cooperativa di Latte Cisternina », il n’y a pas photo comme on dit. La burrata des Pouilles est produite sur les communes de Andria et Martina Franca. La mozzarella di Bufala a une aire de production beaucoup plus vaste : sur les provinces de Caserte et Salerno, une partie de la province de Latina e Frosinone et quelques communes des provinces de Napoli, Benevento et Roma (elle est DOP, Dénomination d’origine protégée depuis le 12 juin 1996). La première, pour un diamètre de 10 à 20 centimètres, pèsera entre 500 grammes et 1 kilo. La seconde, pour un diamètre de 3 à 13 centimètres, de 60 à 500 grammes. Les deux produits, quand ils sont très frais, présentent une texture assez ferme en bouche. Plus les jours passent depuis la production, moins ils seront frais, et plus ils seront mous et leurs qualités gustatives se détérioreront. Sachez cependant que, même livrés par avion, l’une et l’autre ont trois jours et sont passées par une phase de conservation au froid. Une situation que les Napolitains ne connaissent pas, eux qui ne tolèrent pas de goûter le produit à plus d’un jour. Venez donc ici dès le jeudi, burrata et mozzarella partent comme des petits pains, les fervents amateurs n’hésitant pas à se mettre dans la longue file d’attente. Mais à part cela, vous pouvez garnir votre panier de bien d’autres bonnes choses d’Italie : salame napolitano, prosciutto di Parma et de San Daniele, speck, parmigiano reggiano, tomates séchées, coppa, pâtes fraîches et sèches, légumes secs et autres. – « Cooperativa di Latte Cisternina » - 17, rue Geoffroy-Saint-Hilaire (5e) – 37, rue Godot-de-Mauroy (9e) – 108, rue Saint-Maur (11e).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article