Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

l-ecailler-du-bistrot.jpgGwenaëlle Cadoret est fille d’ostréiculteurs de Riec-sur-Belon. Claude Terrail, de « La Tour d’Argent », venait souvent dans son bistrot à l’ancienne au décor peint façon céramique aux motifs marins, aux boiseries chaleureuses et aux amusantes maquettes de voiliers et autres embarcations. Elle dispose de tout ce que l’océan apporte à chaque marée et, bien sûr, d’un choix d’huîtres, de coquillages et crustacés comme nulle part ailleurs. La pêche pointe son nez en provenance du Guilvinec (bar de ligne, sole de petit bateau) alors que le banc de fruits de mer est approvisionné par la famille. Son grand credo ? Le menu homard bleu breton et frites maison qui est de toute beauté. On ne s’en lasse pas. Tâtez par ailleurs de la fricassée de coques au vin blanc, des coquilles Saint-Jacques d’Erquy (en saison) en coque au naturel, du dos de lieu jaune excité par des girolles, du gros turbot au beurre blanc, tous restés dans leur jus, cuisinés avec sûreté, restituant le goût du produit seul. L’iode est ainsi au rendez-vous chaque jour. La cave – qui recèle quand même 500 références – est à l’identique de celle du voisin « Bistrot Paul-Bert », la maison-mère, en privilégiant les vins blancs. Et comme on a ici l’amour du travail, dès les beaux jours venus, on ouvre une annexe finistérienne au port de Kerdruc, au bord de l’Aven, avec terrasse à fleur de flots. Les plateaux de fruits de mer – notamment avec les meilleures belons de l’hexagone, celles des Cadoret – et les crustacés y sont rois (araignée, langoustine, homard bleu breton). Et on n’oublie pas les carnivores en proposant une entrecôte de 400 grammes joliment rassise ou un tartare coupé au couteau. Belle cave aussi de vins de vignerons qui savent ce que raisin veut dire. Deux endroits, une famille qui aime le produit, l’océan et la seule et unique fraîcheur marine. Allez-y sans hésiter, l’appétit ouvert et l’esprit en verve. L’Ecailler du Bistrot – 22, rue Paul-Bert (Paris 11e). Téléphone 01 43 72 76 77. Fermé dimanche et lundi, août. M° Charonne ou Faidherbe-Chaligny. Menus : 18 (semaine) et 50 €Carte : 50-75 €. – Le Bistrot de l’Ecailler – Au port de Kerdruc (Finistère), à 3 km à l’Est par D 77 et route secondaire. Téléphone : 02 98 06 78 60. Ouvert de mi-avril à fin septembre. Fermé mardi et mercredi (sauf jours fériés et au dîner en juillet et août). Carte : 40-70 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article