Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

Princesse_Palatine.jpgS'il n'y avait pas de printemps pour Marnie (Hitchcok), la princesse Élisabeth-Charlotte du Palatinat (en allemand, Elisabeth Charlotte, Prinzessin von der Pfalz), comtesse de Simmern, née le 27 mai 1652 au château de Heidelberg et décédée le 8 décembre 1722 au château de Saint-Cloud, dite Princesse Palatine, ne voulait en aucun cas boire de café. L'épouse de Philippe d'Orléans, frère du roi Louis XIV, ce 5 février 1711, prend nettement parti contre le café. Cette princesse qui, toute sa vie demeurera plus Allemande que Française, l'écrit à sa soeur : "Je regrette d'apprendre que vous vous êtes habituée au café : rien au monde n'est plus malsain. Je vois tous les jours des gens qui ont été forcés d'y renoncer, à cause des grandes maladies qu'il a causées." Elle avait déjà écrit : "Le café n'est pas aussi nécessaire aux ministres protestants qu'aux prêtres catholiques qui ne peuvent se marier, car il rend chaste." D'une éducation humaniste et ouverte - qu'elle avait reçue dans sa jeunesse de Leibniz qui était le secrétaire et bibliothècaire de la famille - dans laquelle Montaigne et Rabelais tenaient une place de choix, elle a toujours entretenu une nombreuse correspondances : on lui attribue pas moins de 60.000 lettres dans une langue raffinée, quoique parfois assez crue. Franchement laide, d'une taille dont la grosseur était monstrueuse, qu'elle décrivait elle-même "aussi carrée qu'un cube", alors que son visage était "bariolé de petite vérole", elle écrivit à propos de la boisson en vogue sous Louis XIV, bien que celui n'en boive guère : "Au café, je préfère une bonne soupe à la bière, mais c'est ce qu'on ne peut se procurer ici : la bière en France ne vaut rien... Un bon plat de choucroute et des saucissons fumés sont pour moi un régal digne d'un roi. Une soupe aux choux et au lard fait bien mieux mon affaire que toutes les délicatesses (café, chocolat, thé...) dont on raffole ici [à la Cour de Versailles]. Bon appétit et... large soif ! - (Portrait de la Princesse Palatine par Largillière, château de Chantilly).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article