Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

BeraAlessandraGian-Luigi.jpg

BeraMoscato.jpg

BeraLeVerrane.jpg

BeraRoncoMalo.jpgNon loin de la pittoresque église de San Giovanni in Conca, la famille Bera, Vittorio e Figli, aujourd’hui Alessandra et Gian-Luigi (photo Sorgente del Vino), exploite des vignes depuis le milieu du XVIIIe siècle, d’abord sur des terrains qui ont appartenu à la Communauté du Souverain Ordre de Malte à Sant’Antonio Canelli, puis s’agrandissant au fil du temps, notamment sur Regione Serra Masio, pour atteindre un peu plus de dix hectares aujourd’hui. Leurs vignes sont sur le haut des collines, à cheval sur le coteau Serra Masio qui affiche une pente de 50 à 70 %. Le climat d’ici est idéal pour la culture du fameux moscato, peu pluvieux, avec des températures qui restent acceptables en hiver, un vent constant, et pas de gelées tardives. La production s’étend aussi sur l’appellation barbera d’Asti, pour laquelle les petits rendements sont la règle. Les Bera se sont convertis à la culture biologique depuis presque 50 ans, à la biodynamie aujourd’hui. Fertilisants chimiques, désherbants, insecticides, pesticides sont bannis au profit du sulfate de cuivre et du soufre en poudre, assurant un écosystème de haute qualité. J’ai récemment dégusté trois vins du domaine au Salon du « Vin en Tête », le moscato d’Asti 2011, un pétillant naturel qui est d’une réelle gourmandise, sur une belle fraîcheur, avec des arômes fins et une structure droite qui donne ce « Canelli style » cher à la maison, le barbera Verrane 2009 qui s’exprime déjà bien dans sa prime jeunesse, et le barbera d’Asti Ronco Malo 2009, issu d’un vignoble de coteaux, qui est élevé 18 mois sur lies, tout d’abord en cuve puis en fût, puis mis en bouteille sans collage ni filtration. Et comme je goûte ce vin depuis une bonne quinzaine de millésimes, je l’apprécie chaque année davantage, avec une bouche d’une grande finesse et des tanins joliment fondus avec le temps, une rondeur tout-à-fait plaisante et une finale qui ne cesse d’étonner avec de jolies notes boisées et de fruits des bois. Et s’il apparaît comme légèrement perlant à l’attaque, c’est le signe d’une grande fraîcheur avec une bonne acidité, gage aussi d’une réelle capacité de vieillissement. Des vins à découvrir au « Vin en Tête ». Et pourquoi ne pas en profiter pour tâter de quelque plat piémontais traditionnel comme la fameuse bagna cauda qui est de belle convivialité, à poser sur la table, avec ses légumes crus coupés en bâtonnet (cardon, carotte, céleri, fenouil, carotte, radis, etc…) que l’on trempe dans une sauce à base d’anchois et d’ail. Bon appétit et large soif. – « Domaine Bera Vittorio, Alessandra et Gian-Luigi » – Regione Serra Masio 21 - 14053 – Canelli (à 28 km d’Asti, 84 de Torino et 131 de Milano). Tél. : 0039 0141 831157. – « Le Vin en Tête » - Cave Batignolles – 30, rue des Batignolles (Paris 17e). Tél. : 01 44 69 04 57.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article