Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

MilanoCentraleFacade.jpg

BistrotMilanoCentraleEnseigne.jpg

BistrotMilanoCentraleForno.jpg

BistrotMilanoCentraleCucinadiStrada.jpg

BistrotMilanoCentraleComptoir.jpg

BistrotMilanoCentraleSalle.jpg

BistrotMilanoCentraleTable.jpg

BistrotMilanoCentralePasta.jpgBistrotMilanoCentralePane.jpg

BistrotMilanoCentralePlats.jpg

RossopomodoroMilanocentrale.jpgL’arrivée dans une gare, sur un quai, est toujours un joli moment d’émotion. Soit parce que vous revenez simplement chez vous, ou alors pour cause de découverte, d’aventure nouvelle. La gare de Milano ne déroge pas à la règle. Bien sûr, ce n’est pas le même genre romantique que la gare Venise qui vous dépose quasiment sur le Canale Grande. Ici, vous arrivez sur la piazza Duca d’Aosta, au centre de la ville, qui fût longtemps désertée, voire même dangereuse pour votre sécurité. La monumentale gare de Milano, seconde gare d’Italie, est désormais fréquentée par plus de 120 millions de voyageurs chaque année et s'est refait une beauté, et une réputation. Inaugurée en 1931 par le roi Victor-Emmanuel III, en présence du ministre des affaires étrangères Galeazzo Ciano, sa conception architecturale – due à l’architecte Ulisse Stacchini – s’inspirait de la gare « Union Station » de Washington D.C., avec une façade de 200 mètres de large et une voûte de 72 mètres de haut, un record à l’époque de sa construction. Le dessin des 24 quais ferroviaires et l’introduction des trois grandes arches en acier, œuvre d’Alberto Fava, longues de 341 mètres et qui couvrent une surface de 66.500 m2, a été décidé à la demande de Benito Mussolini qui voyait là l’occasion de démontrer la puissance du régime fasciste. Le style, lui, navigue entre Art déco et Liberty. C’est en 1957 que le TEE (Trans-Europ-Express) « Le Mont-Cenis » entre en service sur la ligne Lyon-Chambéry-Torino-Milano. Aujourd’hui, le TGV entre Paris et Milano arrive dans une autre gare milanaise. - Et quid depuis des années de l’offre de restauration et de bar ? Il n’y avait pas grand-chose. Et voilà que coup sur coup s’installent deux nouvelles enseignes de belle qualité. Le « Bistrot Milano Centrale » et « Rossopomodoro ». Le premier est du à la chaîne « Autogrill » qui a demandé à « Costa Group » de recréer l’atmosphère des marchés alimentaires en faisant la part belle à l’utilisation de matériels écologiques, à l’instar du parquet en bois d’anciennes maisons détruites. « Costa Group » est une société internationale qui a à son actif la création de nombre d’entités alimentaires et de restauration. Ainsi, le « Bloom » à Verona sur la Piazza delle Erbe, le « Bollicine » à Trieste, le « Caffe’Concerto » à Modena, le « Vesta » à Tivoli, ou encore le « Cases Robles » à Sevilla parmi bien d’autres. Ici l’offre est sur 360° avec plusieurs îlots alimentaires : boulangerie, cafeteria, salon de thé, bar à vin, atelier de pâtes fraîches, street food, assiettes froides. – Egalement, dans le cadre historique de la gare, « Rossopomodoro » où l’on retrouve sur 350 m2, également conçu par « Costa Group », toute la tradition culinaire napolitaine, notamment la pizza tranchée à la portion devant vous. – Deux beaux exemples – photos à l’appui - pour nos dirigeants de la SNCF quant à la rénovation de nos gares… Bonne route vers Milano, bon appétit et… large soif !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article