Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

LaCambuseBabette1.jpg

LaCambuseSalle.jpg

LaCambusePlat.jpgDans le quartier de la Petite France, voilà 25 ans que Babette et Philippe Lefebvre pratiquent l’art du bien-recevoir dans leur jolie cambuse qui évoque l’intérieur d’un bateau, tout en bois ciré. L’an passé l’étoile Michelin est venue couronner une cuisine d’un monde marin ici toujours recommencé, frappé au coin du produit frais qui sort de l’onde. Rien de ce qui se trame chez eux n’est fait innocemment. Chaque matin depuis l’ouverture, Babette pense sa cuisine avec une ferveur jamais démentie. Tout ici n’est que légèreté, finesse et tentation. Comme elle fût la seconde de sa mère à « La Rivière des Parfums », où elle a commencé toute jeune, ses origines vietnamiennes laissent leur empreinte aussi. Laissez-vous aller à la soupe de vermicelles chinois et crabe, au rouleau de nori à l’anguille fumée, au panier de ravioles à la vapeur façon dim-sum, à la cassolette de crevettes, combava et tomates, au poisson cru mariné du jour aux herbes et à l’huile d’olive, à la daurade sauce anchois, ail et persil, au thon mi-cuit au saté, au turbot au sésame et à la coriandre, à la lotte à l’huile de persil, au bar façon thaïe au coco, cuit dans une feuille de bananier. Une cuisine qui laisse sa place au produit, avec des cuissons maîtrisées, des jus ciselés, tout en délicatesse. La tarte au chocolat amer et à la crème à la noix de coco et la salade d’agrumes à la bergamote viennent opportunément en issues sucrées. Pour la cave, Philippe vous invite à siroter les petits et grands crus d’Alsace (Ostertag, Kreydenweiss, Schmitt, etc), sans oublier de vagabonder dans les vignobles de la France de l’intérieur. Des vins qui font un remarquable mariage avec cette cuisine arachnéenne qui mérite les applaudissements. Réservation recommandée. – La Cambuse – 1, rue des Dentelles (67000 - Strasbourg). Tél. : 03 88 22 10 22. Fermé dimanche et lundi. Carte : 50-80 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article