Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par toutnestquelitresetratures

LeJeudeQuilles

LeJeudeQuillesBurrata

LeJeudeQuillesViande

LeJeudeQuillesClafoutisComme endroit de vie et de bonne chère, une adresse : Le Jeu de Quilles C’est une histoire qui commence comme un petit coup de téléphone : une amie (appelons-là D…) vous dit, déjeunons demain près de chez moi au Jeu de Quilles. Pourquoi pas ? Nouvelle en 2010, cette épicerie-bistrot-buvette est en effet devenue une table bistrotière de référence. Et comme ici on aime manger et chanter, aimer les gens et boire, nous voilà un groupe de cinq attablés devant le bar de ce formidable endroit de vie. Où l’on retrouve des personnages qui ne se prennent pas au sérieux. Où le jeu, c’est de faire passer les quilles de table en table, de bavarder avec les voisins – la conversation s’arrondit toujours autour d’un repas -, de se laisser faire sans rien commander, de voir le boucher voisin – en l’occurrence Hugo Desnoyer en pleine forme, joyeux drille devant l’Eternel – venir titiller votre palais avec un bœuf wagyu du Chili, goûteux, gras, c’est-à-dire persillé comme il faut, juste poêlé et joliment saisi, de tailler dans l’assiette d’antipasti-tapas, de se régaler avec des tomates anciennes et une burrata toute fraîche et moelleuse, de grignoter quelques anchois de l’autre côté des Pyrénées sur des tartines légèrement beurrées, de saucer le bouillon délicat d’un merlan qui respire l’iode (quoiqu’il fût un brin cuit), de tailler de nouveau dans un morceau de faux-filet avant de s’emparer d’une belle assiette de fromages affinés et d’une issue sucrée comme jaillie d’une cuisine de grand-mère, le clafoutis aux cerises. Voilà ce prône ces militants de la bonne chère et du bon goût que sont Benoît Reix, en cuisine, qui ne choisit que des produits ultra-frais et Guillaume Clauss, en salle, qui vous parle des vins comme nul autre, plaisant la cause d’une sélection de vins de vignerons qui en font avec du raisin. Mâcon-chaintré de Valette, morgon de Breton (P’tit Max), bourgogne de Prieuré-Roch (pas le grand ordinaire !), Muntada de Gauby, les quilles s’alignent sans faiblir et l’après-midi s’écoule sans même que l’on songe à repartir. Voilà bien une maison où on ne laisse pas la vie s’échapper sans en avoir joui. Merci D… Le Jeu de Quilles – 45, rue Boulard (Paris 14e). Téléphone : 01 53 90 76 22. Fermé samedi au dîner, dimanche et lundi, trois semaines en août. Menus : 17 et 21 € (déjeuner). Carte : 35-55 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article