Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

dentelles_de_montmirail2.jpg

Tim.jpg

gilles.jpgVous connaissez le vin des joueurs de boule ? C’est le beaujolais, disait le regretté Jules Chauvet, le grand rénovateur de ce vin dont il ne voulait pas qu’il devienne un vin pour milliardaires texans. Mais apparemment, d’autres appellations lui disputent aujourd’hui le titre. Hier, en effet, un cru de la Vallée du Rhône, le vacqueyras, organisait la 2e édition dite « Pétanque à Montmartre » sur les terrains en terrasses de la Pétanque du Tertre, sur les pentes Nord de la Butte. Ce vin qui est né du Mistral et du soleil, au pied des célèbres Dentelles de Montmirail s’est trouvé ainsi une manière ludique de le faire déguster à la restauration parisienne et à la presse. Le vignoble de Vacqueyras est implanté entre les prestigieux vignobles de Gigondas au nord et de Beaumes-de-Venise au sud-est. Il occupe le bas des pentes des Dentelles et des terrasses de l’Ouvèze, sur deux secteurs, oriental et occidental. Ce sont les communes de Vacqueyras et de Sarrians qui en forment le territoire. Le vacqueyras a obtenu l’appellation d’origine contrôlé (AOC) le 22 février 1990. Il produit 95 % de vins rouges. Sur le plateau des Garrigues, à Sarrians, on retrouve des cailloutis d’origine alluvionnaire mis en place sous forme de terrasses par l’Ouvèze : cela donne des vins colorés, épicés, puissants et tanniques. A Vacqueyras, ce sont des coteaux sableux qui produisent des vins aromatiques, fins et fruités. Enfin, tout-à-fait au nord, sur les terroirs caillouteux d’éboulis, les vins sont très harmonieux et plus ronds, offrant aussi des marnes calcaires de haute qualité pour la vigne. L’encépagement s’organise autour du pilier qu’est le grenache noir, avec la syrah et le mourvèdre (au moins 20 %) et le cinsault pour les rouges et les rosés. Pour les blancs, ce sont le grenache blanc, le bourboulenc, la clairette, la roussanne et le viognier. Au fil de la pétanque, j’ai goûté quelques quilles d’importance ou tout simplement de belle soif. En rouge 2010, Les Genestes du Domaine des Amouriers, le Vacqueyras du Domaine de la Ganse, le Tradition du Domaine de la Garrigue, le G du Domaine La Ligière, Les Calades du Domaine de la Monardière, Les Garrigues de Montirius, Arabesque du Domaine de Montvac. A noter que les rosés prennent leur envol qualitatif face à une demande en augmentation. Vacqueyras offre ainsi des vins qui jouent de l’équilibre et de la force, sur des tanins puissants à la trame fine, un nez très épicé et mûr, mais laissant la bouche fraîche. Des vins de repas qui s’harmoniseront avec une cuisine de terroir, généreuse et savoureuse. Pour découvrir le vignoble, je vous conseille l’itinéraire pédestre qu’organise les vignerons et les négociants : ce chemin retrace les différents éléments du cru, l’histoire, le climat, les cépages, l’architecture, le terroir et la vigne, notamment à travers son cycle végétatif. C’est une balade ludique dans un site qui peut être le point de départ d’une visite vers les paysages des ruines romaines de Vaison-la-Romaine, de la Fontaine de Vaucluse ou vers le festival d’Avignon, dont Vacqueyras est l’ambassadeur officiel. Bon appétit et large soif. Quelques adresses et dates utiles : le 14 juillet, fête des vins de Vacqueyras ; Emilienne Grazilly, Maison des Vignerons, BP 17 – 84190 Vacqueyras, téléphone : 04 90 65 89 00 – Site : www.vacqueyras.tm.fr – Agence Calir de Lune : Amandine Rostaing & Roxane Pinault, téléphone : 04 72 07 31 90 – Site : www.clairdelune.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

factoriz 04/09/2014 11:38

Je serai à Carpentras à la fin du mois, je profiterai de mon séjour si le temps me le permet pour découvrir ce vignoble que je n'ai pas encore la chance de connaitre :-)