Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par toutnestquelitresetratures

WeplerFacade.jpg

WeplerSalle.jpgC'est sur cette place joliment rénovée que les cosaques ont été refoulés en 1814 par le maréchal de France Jeannot de Moncey dont la statue trône ici, face à la brasserie Wepler. Voilà 120 ans qu'elle fût créée par un Alsacien alors qu'elle n'était qu'une taverne de cocher. Depuis 1976, son destin est uni à celui de la famille Bessières, des Rouergats montés à Paris pour y faire (bon) commerce. Il est vrai qu'en dehors des Modigliani, Utrillo, Picasso, Apollinaire, Toulouse-Lautrec, Miller évidemment, Chabrol et Truffaut qui tenaient table ouverte, le peuple de Paris fait - c'est-à-dire vous et moi - honneur à un banc de coquillages, crustacés et fruits de mer qui figure parmi les meilleurs de la capitale. Sinon, la soupe à l'oignon, le homard breton simplement grillé, l'andouillette griffée AAAAA, le tartare de boeuf, le lapin fermier de l'Aveyron, la côte de veau en cocotte avant les crêpes Suzette font l'ordinaire (supérieur) de la maison. La cave est chevillée à quelque cru méconnu comme le marcillac (Domaine du Cros), d'un grand bandol (Château de Pibarnon) ou d'un saumur-champigny de vrai vigneron (Château de Villeneuve). Le service de jeunes et vieux routiers de la profession virevolte, les habitués sont nombreux et bichonnés - les autres aussi -, l'ambiance est haute en couleurs. Tout va bien, l'âme du Paris de toujours continue de flotter sur le Wepler. Menus : 21,50 et 27,50 €. Carte : 40-80 €. - Le Wepler - 14, place de Clichy. Téléphone : 01 45 22 53 24. Tous les jours jusqu'à 0 h 30. M° Place-de-Clichy.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article