Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

"Car tout est bon en toi : chair, graisses, muscles, tripes.On t'aime galantine, on t'aime boudin. Ton pied dont une sainte a consacré le type. Empruntant son arôme au sol périgourdin, eût réveillé Socrate avec Xanthippe. Adorable cochon, animal Roi,...

« La gourmandise ne messied point aux femmes, elle convient à la délicatesse de leurs organes, et leur sert de compensation pour quelques plaisirs dont il faut bien qu’elles se privent, et pour quelques maux auxquels la nature paraît les avoir condamnées....

« Quand la Touille faisait un civet, la bonne odeur s’en répandait jusqu’à l’autre bout de Rognes. Ce fut une fête qui dura toute la journée ». (La Terre, d’Emile Zola, 1887). C’est le temps des civets, de lièvre, mon préféré, mais aussi d’autres gibiers...

Du boulevard du crime à la place de la République, il se situe à l'orée d'un des quartiers les plus populaires de Paris... Auparavant, c'était un restaurant russe de 1906 à 1914 puis, de 1914 à 1918, le "Bal à Victor", dites-moi ce que c'est devenu ensuite......

Je l’ai connu un jour du début des années 80 chez un caviste anglais de la place à Paris, chez Steven Spurrier aux « Caves de la Madeleine », passage Berryer (8e). Nous avions devisé aimablement autour des vins de Loire. Je le revis bien après, d'abord...

Un bouchon comme à Lyon où le patron est maître chez lui, reçoit qui lui plaît, sert qui bon lui semble et refuse les louanges qui l’irritent inutilement. Ce n’était pas le cas d’Alain Piazza, l’ancien propriétaire de ce bouchon lyonnais à Paris. La maison...

<< < 100 110 120 130 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 160 170 180 190 200 > >>