Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 09:20

JulienArnaudGaultMillau.jpgQuand la presse fait son travail, pourquoi ne pas lui rendre hommage ? Ainsi du dernier numéro du magazine "Gault & Millau" qui consacre en "une" Julien Arnaud de la cave "Les Vins de Julien"* parmi d'autres nouveaux cavistes qui ne se contentent pas de suivre le vent de la tendance "naturistes" qui fait le miel (n'en jetez plus !) des blogueurs spécialisés dans le vin. Arnaud Julien en boit aussi du vin "naturiste", mais il ne se focalise pas, il cherche ici ou là dans le vignoble ce qui lui procure, comme à ceux qui s'arrêtent chez lui, du plaisir. Pas de dogme érigé en certitude, ni de tentation de céder aux modes du moment qui comme chacun sait se démodent sitôt qu'elles sont installées. Allez chez lui découvrir ses vins de toujours, ceux qui sont le fruit de dégustations au fil du temps et levez le verre pour faire le geste qui sauve le vigneron : "Epaulé, jeté !". - "Le Vin de Julien" - 42, rue Condorcet (Paris 9e). Tél. : 01 83 96 12 84. Ouvert du lundi (16 h) au samedi.

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 10:49

LeVindeJulienChateauMagence.jpg

Une petite spéciale copinage avec la dégustation du Château Magence, un graves que je buvais, déjà, au fameux restaurant "Le Dodin-Bouffant" de Jacques Manière, Dany et Maurice Cartier (rue Frédéric-Sauton, Paris 5e) voilà bien une trentaine d'années. C'est chez Julien Arnaud, aujourd'hui à partir de 17 heures. Allez-y de ma part. Bon appétit et large soif ! - "Le Vin de Julien" - 42, rue Condorcet (9e). Tél. : 01 83 96 12 84.

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 12:11

SalonLaCaved-Ivry.jpgAllez, après la nouvelle revue "Picologies", encore une spéciale "Picole" avec ce Salon des Vins à venir. Rien qu'avec de bonnes quilles, de la bonne humeur assurée et quelques en-cas à grignoter chez les voisins. - Large soif et bon appétit !

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 15:30

ChartresLaCaveduMarcheFacade.jpg

ChartresLaCaveduMarcheBis.jpgA quelques mètres de la cathédrale Notre-Dame, à « La Cave du Marché », vous êtes invités à une autre sorte de labyrinthe plein de mystères. Dans une cave en pierres de taille du XIIe siècle, ce sont des gentilhommes du vin qui vont vous révéler les secrets de crus qui se confondent avec l’histoire de la Dive Bouteille. Depuis 25 ans, c’est avec passion que l’on y vante le Bordelais et la Bourgogne, mais l’on sait aussi voyager vers la Vallée du Rhône et ailleurs. Et lorsque l’on parcourt la cave les noms s’égrènent aisément, pas moins de 25 référence de pomerol (dont Petrus, Trotanoy et Vieux Château Certan), une trentaine de saint-émilion (Ausone, Cheval Blanc évidemment), du Haut-Brion, du Margaux, du Lafite-Rothschild, du Yquem, mais aussi du Raymond-Lafon, des grands crus classés et quelques autres, moins connus. Tout le vignoble bordelais est représenté. En Bourgogne, vous irez chez Méo-Camuzet (superbe chambolle-musigny), Leroy que l’on ne présente plus, Charlopin qui est un maître vinificateur, Anne Gros pour son Clos de Vougeot, son Combe d’Orveau ou son échezeaux, et puis pourquoi pas un des vins élégants de Hubert de Montille ou du Domaine Comte Lafon en n’oubliant pas le superbe meursault de Roulot et les crus de Coche-Dury. N’en jetez plus, parce que la coupe est pleine, croyez-vous ? Que nenni, il y a aussi Bonneau du Martray, Morey, Trapet et, bien sûr, les vins du DRC, autrement dit du Domaine de la Romanée-Conti. Et si l’envie vous prend de châteauneuf-du-pape, il y a Beaucastel, Pierre Usseglio et fils avec la magnifique Réserve des 2 frères 2005 ou, tout aussi brillant, le grand Henri Bonneau avec sa Réserve des Célestins 1999. Des gens comme ceux d’ici, on note leur adresse dans son carnet, et on ne les oublie pas. – « La Cave du Marché » - 13, rue des Changes (28000 – Chartres). Tél. : 02 37 21 43 10.

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 10:36

LeVindeJulienFaçade

LeVindeJulienDegustation.jpgJe vous le disais voilà peu quelque temps, le caviste de quartier fait son office. A la cave « Le Vin de Julien », Julien Arnaud vous accueille en ami, vous conseille la bonne quille pour tous les jours et aussi, vous fait déguster ses vins secrets pour les fêtes. Ainsi, hier soir quelques crus choisis (photo) autour de comté de la Ferme Petite, fouchtra auvergnat et shropshire anglais joliment persillé – provenant tous de la voisine « Ferme Saint-Hubert » (rue de Rochechouart) - et une bonne humeur patente. Les vignerons, parmi d’autres, se nomment Pacalet, Thierry Navarre, Mathieu Cosse, Delaunay, Binner et Drappier. Et il y aussi le magnifique boudin de Christian Parra à glisser dans son panier. Allez-y pour les vins de fêtes comme pour les autres ! C’est ouvert dimanche 23 et lundi 24 décembre. - « Le Vin de Julien » – 42, rue Condorcet (Paris 9e). Téléphone : 01 83 96 12 84. M° Anvers ou Cadet. Courriel : contact@levindejulien.com Site : http://www.levindejulien.com

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 11:00

VinenTeteAffiche.jpgLe premier week-end de décembre, les 1er et 2, l’équipe de la cave « Le Vin en Tête" organise la 3e édition de son salon annuel. Il aura lieu au « 104 » (Centquatre), un lieu culturel auquel la ville de Paris a redonné belle vie en 2010 et qui prend aujourd’hui ses (bonnes) marques. Voilà dix ans que l’équipe de Laurent Le Moigne et d’Hervé Guillard s’est engagée dans l’aventure d’une cave aux Batignolles. Elle a grandi, avec de nouvelles caves ici ou là, un bar à vin, une plateforme de distribution pour les restaurants, et aussi, un organisme de formation. Au « 104 », ce seront plus de 60 vignerons de vins issus de vignes de culture biologique et de la biodynamie, de vins naturels et de vins de terroirs qui présenteront chacun trois de leurs cuvées. Ils seront Français, Chiliens, Espagnols et Italiens. Les vins que l’on nomme « vivants » seront donc à l’honneur. Pour sa sélection, le premier credo du « Vin en Tête », c’est que tous les vignerons choisis le sont pour leurs pratiques culturales respectueuses du terroir et leurs vinifications propres, sans ajouts superfétatoires. Le Salon offrira aussi un espace de vente où les visiteurs pourront acheter sur place (au prix domaine) et un autre où ils pourront s’initier aux arts de la table. Les vignerons ? En France de l’Alsace à la Vallée du Rhône en passant par la Vallée de la Loire et la Provence, toutes les régions sont présentes. Parmi d’autres, il y aura Mireille et Patrick Meyer (Domaine Julien Meyer : de grands rieslings et autres cépages autochtones du Bas-Rhin), Béatrice et Pascale Lambert (Domaine des Chesnaies : un chinon de terroir), Athénaïs de Béru (Château de Béru : un chablis très minéral), Philippe Pacalet (un héritier de Jules Chauvet en Bourgogne), Mathieu Barret (Domaine du Coulet : un cornas en biodynamie depuis dix ans déjà), Jean-Michel Stéphan (sur les terroirs de la Côte Blonde en côte rôtie), Christine et Bruno Duhamel (Château de l’Hospital : en conversion bio sur les côtes-de-bourg), Deborah Knowland (Domaine de Clairac : un coteaux-du-Languedoc cultivé en bio), Suzel de Lanversin (Domaine du Deffends, dès le sannées 60 certifié bio en Provence), Sylvain Manson (Mas Juliette : des rosés et des blancs fruités pour toute l’année), Pierre Richarme (Domaine Pero Longo : les cépages autochtones corses sur Sartène cultivés en biodynamie) et Raphaël Etienne (Château Sainte-Anne : bandol et côtes-de-Provence sur la finesse et la fraîcheur). Et ailleurs ? Angiolino Maule (Vénétie), le pape du vin naturel sur les collines de Gambellara, Paolo Malfati (Piémont) pour son barbera de la Cascina Zerbetta, Clémentine Bouveron et Gian Marco Antonuzi (Latium) au Domaine Le Coste, et Ramon Saavedra (Andalousie) de la Bodega Cauzon au nord de Grenade. Petite restauration sur place assurée par « Le Garde-Robe Mobile », avec sa machine à jambon Berkel, et des tapas : charcuteries tranchées minute, fromages de la maison Bothorel, saumon mariné maison, soupe bio, foie gras maison, etc… Et il y aura aussi de l’eau, celle d’Acqua Filette (dal 1894) de Fonte Italia. Bonne dégustation, bon appétit et large soif. – Au « Centquatre (104) », 5, rue Curial (19e), M° Riquet - « 3e Edition du Salon du Vin en Tête » - Samedi 1er et dimanche 2 décembre 2012, de 11 à 19 h – Entrée : 10 €. Contact Salon : Christophe Tréguenard – Courriel : christophe@levinentete.fr

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 09:55

LeVindeJulienFacade.jpg

LeVindeJulienPrimeursJeudi en fin d’après-midi, le 15 novembre, dégustation des vins primeurs chez l’ami Julien Arnaud en sa cave « Le Vin de Julien ». Dans les verres, le muscadet de Jo Landron et le beaujolais de Christophe Pacalet. Allez-y de ma part, et faites le geste qui sauve le vigneron : « Epaulé, jeté ! ». Bon appétit et large soif. – « Le Vin de Julien », 42, rue Condorcet (9e). Tél. : 01 83 96 12 84. De 17 h 30 à 20 h 30. Participation autour d’un buffet campagnard : 5 €.

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 17:55

VinenTete.jpg

VinenTeteCave.jpgDu vin nature, du vin issu de raisins de la culture biologique, du vin sans soufre et d’autres aussi, voilà ce que l’équipe dynamique de la maison propose à un public de curieux et d’amateurs éclairés. Laurent Le Moigne a longtemps collectionné les étiquettes de vin. Aujourd’hui, il aligne des crus de son choix sur les étagères d’une boutique climatisée où l’on pioche de bien belles quilles. Avec une équipe enthousiaste qui va aussi sur le terrain tâter du pouls des jeunes vignerons en devenir, il y a beaucoup de découvertes à faire. La maison fournit nombres de tables parisiennes, verse dans le conseil et l’éducation œnologique, organise un salon, 3e édition (article à venir) et promeut de bonnes quilles d’ici ou là, d’Italie ou d’Espagne, fait dans le grignotage intelligent, à La Garde-Robe (rue de l’Arbre-Sec) et bientôt dans l’adresse éponyme de la rue Lamandé (ex-Oh Bigre !). Comme le souligne Laurent Le Moigne, sa tête pensante et omniprésente, c’est là une démarche vivante, privilégiant l’échange, remettant l’humain au cœur du débat, histoire de causer autour du vin, de générer du plaisir et de la convivialité. - Le Vin en Tête – 30, rue des Batignolles. Tél. : 01 44 9 04 57. Tous les jours jusqu’à 20 h. M° Rome. Site : www.levinentete.fr

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 10:09

BacchusCaravaggio.jpg

BacchusFacade.png

Bacchus1Vignette.jpgSigmund Freud lui trouvait un petit côté androgyne. Le Caravaggio l’a peint un brin efféminé (ici reproduit le tableau de 1596 que l’on trouve à la Galleria Uffizi de Florence). Bacchus pourrait être une femme, puisqu’elle est désormais à l’aise dans un des bastions masculins du vin, le côté caviste. Ici, à deux pas de la rue Mouffetard, c’est Elodie Cadiou qui mène sa barque avec entrain. Je dois l’adresse à l’ami vigneron Pierre Breton de Bourgueil. Merci. Voilà donc longtemps que les femmes ne se contentent plus de siroter un doigt de porto les après-midi sous la tonnelle. Désormais, elles célèbrent la gloire de Bacchus tout aussi bien que les hommes. Elles sont décomplexées. Pour meilleure preuve, les vigneronnes qui ici ou là produisent des quilles de qualité. Et avec Elodie Cadiou, les machos n’ont qu’à bien se tenir. Issu du milieu du cinéma comme technicienne, la révélation vient en 2003 lors d’une dégustation à Châteauneuf-du-Pape, comme elle le dit au quotidien « Libération ». Elle s’inscrit ensuite à l’Université du vin de Suze-la-Rousse et obtient la plus haute note de sa promotion pour son mémoire « La Femme et le vin ». Après un passage au restaurant « L’Alcazar » comme responsable des achats de vin, elle vient d’ouvrir sa boutique en juin 2012. Allez tâter chez elle du bourgueil Trinch, la cuvée Nuits d’Ivresse et la Dilettante des Breton (ils seront présents à la cave le 1er décembre) ou du côtes-du-Rhône du Domaine Galévan de Coralie Goumarre parmi une sélection très personnelle, atypique écrit Pierre Breton, et riche de belles trouvailles. – « Et si Bacchus était une femme » - 119, rue Monge (Paris 5e). Tél. : 01 45 35 00 81. Fermé dimanche après-midi et lundi matin. Jusqu’à 21 heures. M° Censier-Daubenton.

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 11:04

Bacchus.pngEn voilà une question... qui est bonne ! A suivre...

Repost 0
Published by toutnestquelitresetratures - dans Cavistes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly
  • : Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.
  • Contact

Profil

  • toutnestquelitresetratures
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.
  • Je suis chroniqueur gastronomique et auteur du Guide Le Feuilly. Je suis un des fondateurs du mouvement Slow Food en France dont je fus le Président dans les années 90. Mes livres les plus récents sont "A boire et à manger", "Le Feuilly 2010.

Recherche

Pages

Catégories